4,8 / 5 ( 154 votes ) Notez cette définition :

1

étoffé,e

 Définition et Synonymes - Définition Mediadico

étoffe(nom féminin)

étoffé,e(adjectif)

Qui a du corps.
Qui a des qualités de force et d'ampleur.

Les synonymes Mediadico de étoffé,e :

Les synonymes Word de étoffé,e :

3 : garni, emplir, orne

Les synonymes WordNet de étoffé,e :

Les antonymes de etoffe :

pauvre


2

Définition du dictionnaire Littré

> ÉTOFFE
Prononciation : é-to-f'
s. f.
Sens 1
Nom général des tissus de soie, de laine et d'autres matières dont on fait des habits et des ameublements.
Fig. Ne pas épargner, ne pas plaindre l'étoffe, employer une plus grande quantité de matière qu'il ne fallait.
En un sens contraire, rogner sur l'étoffe.
Tailler en pleine étoffe, se donner ses coudées franches, prendre autant qu'on veut, faire ce qu'on veut.
Terme de peinture. Se dit des vêtements d'un portrait et de ceux des figures d'un tableau de genre. Draperie se dit pour les tableaux d'histoire.
Sens 2
Se dit de toutes les matières qui entrent dans la fabrication des chapeaux.
Terme de mégissier. Solution de sel marin et d'alun, dans laquelle on fait chauffer les peaux jusqu'à ce qu'elles en soient bien imprégnées.
Sens 3
Morceau d'acier commun dont les couteliers forment les parties non tranchantes de leurs ouvrages.
Mélange d'étain et de plomb dont les facteurs d'orgues font des tuyaux.
Composition à l'usage des potiers d'étain.
Sens 4
Fig. Matière, matériaux, sujet.
Sens 5
Valeur et qualités des personnes et des choses.
Il y a en lui l'étoffe d'un grand écrivain, il est capable de devenir grand écrivain.
Absolument. Ce qu'il faut pour atteindre à un certain point.
Se dit de la condition, de la naissance.
Être de mince étoffe, être d'une condition ou d'une valeur fort médiocre.
Sens 6
Au plur. Terme d'imprimerie. Proprement, le matériel d'une imprimerie, et, par une extension naturelle, l'intérêt que l'imprimeur en doit tirer et qu'il calcule en dehors des prix de composition, de mise en pages et de tirage, etc.
HISTORIQUE
XIIIe s.
XIVe s.
XVe s.
XVIe s.
ÉTYMOLOGIE
Wallon, sitoff, stof ; bourguig. estofle ; espagn. et portug. estofa ; ital. stoffa, s. f. et stoffo, s. m. ; angl. stuff ; allem. Stoff ; du latin stupa, étoupe (voy. ce mot), changé par la prononciation allemande en stupfa, stuffa, stoff, stuff, et sous cette forme entré dans les langues romanes. Le gaélique stubh paraît être non propre au celtique, mais emprunté à l'anglais stuff.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE ÉTOFFE. Ajoutez :
Sens 7
Au plur.
Au sens de valeur et qualités des personnes et des choses, J. J. Rousseau a employé étoffe au pluriel : Comme si, commençant cette étude [celle de l'histoire grecque et romaine], vous y eussiez cherché d'autres êtres que les hommes, et que ce ne fût pas assez d'y en trouver de meilleurs dans leurs étoffes que ne sont nos contemporains, Lett. à Deleyre, 3 juin 1764.
3

Anagrammes de étoffé,e

Nombre de lettres :
4

Usages de étoffé,e

étoffé,e


1 :

Étoffe brochée, brodée, côtelée, chinée, cloquée, imprimée.
Étoffe réversible, double face, écossaise, infroissable.
Étoffe fine, légère, précieuse, transparente, épaisse, drapée.
Étoffe lourde, grossière, lavable, lamée, orientale, neuve.
Étoffe moelleuse, lustrée, souple, croisée, peu serrée, huilée.
Étoffe grand teint.
Étoffe de laine, de soie, de coton.
Étoffes de fibres synthétiques.
Étoffe à rayures, à ramages.
Étoffe dont sont faits les héros.
Étoffe qui se coupe, s' use, décharge.
Étoffe qui grimace, grigne, se fronce, grippe.
Étoffe qui commence à s‘érailler.
Étoffe qui est composée de six fils de couleur.
Étoffes qui chatoient.
Longue, riche étoffe.
Morceau, bout, pièce, bande, rouleau, marchand d' étoffe.
Plisseur d‘ étoffes.
Coupe, coupon, largeur, métrage d‘ une étoffe.
Lainage, foulage d‘ une étoffe.
Endroit, envers, trame d‘ une étoffe.
Fabrication, armure, teinture des étoffes.
Acheter une étoffe.
Apprêter des étoffes.
Assouplir une étoffe.
Avoir l' étoffe d‘ un héros, d‘ un génie, d‘ un homme politique.
Avoir de l' étoffe.
Brocher une étoffe précieuse.
Calandrer une étoffe.
Carder les étoffes.
Catir une étoffe( à chaud).
Chamarrer une étoffe de pierreries, d‘ or.
Chiffonner une étoffe.
Chiner une étoffe.
Cloquer une étoffe.
Conditionner des étoffes.
Confectionner( un vêtement) avec une étoffe.
Coudre une étoffe.
Couper une étoffe.
Crêper une étoffe.
Décatir une étoffe.
Déchiqueter une étoffe.
Décolorer une étoffe.
Déplisser une étoffe.
Déployer une étoffe.
Déteindre une étoffe.
Draper une étoffe.
Élimer une étoffe.
Employer une étoffe.
Encarter une étoffe.
Énouer une étoffe.
Envelopper quelque chose dans une étoffe.
Épincer une étoffe.
Éplucher une étoffe.
Époutir une étoffe.
Érailler une étoffe.
Être fait d‘ une certaine étoffe.
Fabriquer( un vêtement) avec une étoffe.
Faire un habit avec une étoffe.
Faner une étoffe.
Fouler les étoffes.
Friper une étoffe.
Friser les étoffes.
Froisser une étoffe.
Froncer une étoffe.
Garnir d‘ étoffe.
Gaufrer une étoffe.
Glacer des étoffes.
Imprimer une étoffe.
Imprimer quelque chose sur une étoffe.
Larder une étoffe.
Lever une étoffe.
Lisser une étoffe.
Lustrer une étoffe.
Manquer d‘ étoffe.
Moirer une étoffe.
Mordancer une étoffe.
Parer une étoffe.
Plisser une étoffe.
Produire des étoffes.
Ronger une étoffe.
Stopper les étoffes.
Teindre une étoffe.
Ternir une étoffe.
Tisser une étoffe.
Traiter une étoffe.
User une étoffe.


Les scores à battre

 
Crypto-Prase 500 points Je relève le défi ?
Mots-Maxi 1 500 points Je relève le défi ?
Mots-Mêlés 500 points Je relève le défi ?